La plateforme des radiologues est Heureuse De Vous Accueillir Sur Son Site WEB.
Urographie

Généralités :

Une radiographie de l’abdomen ne montre de l’appareil urinaire que des silhouettes des deux reins et de la vessie. Une radiographie de l’abdomen seule ne permet pas de visualiser les voies urinaires excrétrices car les uretères se confondent dans la masse des tissus mous. De plus, l’urine est radiotransparente. Pour visualiser le système excréteur du rein, il faut injecter un produit de contraste iodé par la veine. L’élimination du contraste par les reins va permettre une opacification des voies urinaires excrétrices. Elles apparaîtront « blanches » sur une radiographie de l’abdomen. Une urographie intraveineuse consiste donc simplement en une prise de multiples radiographies standards lors de l’opacification des deux reins et uretères après injection de contraste.

Cliché effectué dix minutes après l’injection i.v. de produit de contraste. Bonne opacification des voies urinaires excrétrices. La qualité de l’examen est limité par la présence de surprojections digestives (selles, gaz) due à une préparation insuffisante.


(1), Rein gauche. (2), Rein droit. (3) : uretère. 4, Vessie. 5, Stérilet.

 

 

 

 

Quelques mots d’histoire sur les examens radiologiques appelés urographies intra veineuses :

1896 Découverte des rayons X

1929 Découverte par Binz et Rath d’un produit de contraste iodé éliminé par les reins

1930 Premières urographies intra veineuses effectuées par Swick

Swick M. Intravenous urography by means of the sodium salt of 5-iodo-2-pyridon-n-acetic acid. JAMA 1930; 95:1403.

Autres techniques radiologiques permettant d’explorer les reins, les voies urinaires et la vessie:

  • l’échographie
  • Uro CT
  • UroIRM