La plateforme des radiologues est Heureuse De Vous Accueillir Sur Son Site WEB.
Transit

Généralités:

Le Transit est l’exploration du tube digestif haut (oesophage, estomac, duodénum, intestin grêle) par un produit de contraste radio-opaque absorbé oralement. C’est un examen qui repose sur l’utilisation des rayons X et des produits de contraste.

La région explorée par le transit est coloriée en rouge.

Transit baryté double contraste :

Une radiographie standard ne peut pas démontrer des lésions situées à l’intérieur du tube digestif. La surface interne du tube digestif doit donc être moulée par un produit de contraste opaque aux rayons X. Pour arriver à ce but, le radiologue va employer un mélange d’air et de baryum. Ce produit de contraste radio-opaque va se coller à la couche de cellules couvrant la surface interne du tube digestif. C’est donc ce qu’on appelle la muqueuse de l’oesophage, de l’estomac ou de l’intestin grêle qui va être rendu visible aux rayons X. De simples radiographies permettront de fixer ces images.

Transit aux produits iodés hydrosolubles :

Il peut arriver qu’un segment d’intestin malade soit enlevé au cours d’une intervention chirurgicale. Les segments intestinaux seront mis bout à bout par une suture ou des agrafes. Une complication possible à ce niveau est une fuite de matières hors de l’intestin. Ces matières seront radio-transparentes (=invisible sur une radiographie) et la fuite ne pourra être détectée par une radiographie seule. Le principe de cet examen est de faire passer un produit de contraste radio-opaque iodé à l’intérieur du tube digestif. S’il s’échappe, le produit situé hors de l’intestin est cette fois-ci visible aux rayons X et une radiographie standard révèlera la localisation extra-intestinale de ce produit de contraste. Un Transit aux produits iodés hydrosolubles consiste donc simplement en une prise de multiples radiographies lors de l’ingestion de contraste radio-opaque.

Quelques mots d’histoire sur les examens radiologiques appelés transits :

1896 Découverte des rayons X

1897 On trouve des descriptions de transit effectués avec du bismuth par Cannon

1930-1955 des transits sont effectués avec un produit de contraste hydrosoluble, mais à base d’un composé de thorium et donc radioactif: l’Umbrathor. De nombreuses personnes décèderont d’un cancer des dizaines d’années après leurs examens digestifs. Bien évidemment, de tels composés ne sont plus utilisés et l’on emploie aujourd’hui exclusivement des produits de contraste à base de baryum ou d’iode.

Depuis l’introduction du baryum comme produit de contraste, la manière d’effectuer cet examen n’a guère changée.

Images illustrant cette technique du transit baryte :

Cas 1: Brûlures oesophagiennes. Transit baryté double contraste à disposition.

Cas 2: Douleurs épigastriques insupportables et continuels. Transit baryté double contraste et CT-scan abdominal à dispositions.

Autres techniques radiologiques permettant d’explorer l’intestin grêle (petit intestin):

  • Entéroclyse
  • Entérographie / entéroclyse avec tomodensitométrie
  • Entérographie / Entéroclyse avec IRM

 

Autres liens à consulter :

  • Pathologies du tube digestif
  • Risques des examens de radiologie