La plateforme des radiologues est Heureuse De Vous Accueillir Sur Son Site WEB.
Allocution de Mme Samira Merai : Ministre de la femme et de la famille

Allocution de Mme Samira Merai : Ministre de la femme et de la famille

Dans le cadre de sa campagne « Octobre Rose » pour la lutte contre le cancer du sein, le Ministère de la Femmes et de la Famille sous le patronage de Mme la ministre Samira Merai Friaa et le Magazine Femmes Maghrébines, ont organisé leur troisième caravane de santé pour le dépistage précoce du cancer du sein à ZARZIZ et SIDI MAKHLOUF accompagnés d’une équipe de médecins, Pr Monia Hechich, Dr Bassem Mekki , Dr Hanen Bouaziz et Dr Chokri Zayani, qui se sont engagés volontairement depuis le début de la campagne, ainsi que la représentante du ministère Mme Jazia Hammami.
L’équipe du Laboratoire Tiamed qui s’est déplacée 3 jours avant l’action pour installer le mammographe dans l’hôpital régional de Zarsis. En parallèle, le « Bus Of Hope », un bus équipé du matériel de dépistage, est arrivé sur place pour suppléer les consultations.
La caravane s’est divisée en deux équipes : une première équipe qui s’est installée dans l’hôpital et une deuxième équipe qui s’est déplacée à l’hôpital local de Sidi Makhlouf (environ 100 Km deZarzis)
Mme Samira Merai s’est rendue sur place à Sidi Maklouf. Sa visite ne s’est pas seulement consacrée à l‘action mais aussi pour écouter les femmes, ainsi que les problèmes liés à l’enfance et la famille. Elle a aussi profité de son déplacement pour visiter les jardins d’enfants et les associations du gouvernorat.
A l’hôpital sidi Makhlouf, il y a eu la sensibilisation et la consultation d’une cinquantaine de femmes parmi lesquelles on a suspecté un cas de cancer.
Plusieurs contraintes ont rencontré l’équipe à Sidi Makhlouf. Parmi lesquelles, la faible mobilisation des femmes de la région pour maintes raisons. Il faut noter que cette commune est connue pour sa vocation conservatrice. L’appel à la consultation a été fait à travers l’Imam de la prière du vendredi.
Contrairement à Zarzis, les femmes ont été nombreuses à venir consulter à l’hôpital régional où l’équipe de Sidi Makhlouf s’est déplacée pour donner un coup de pouce à leurs confrères qui ont finit tard l’opération de dépistage. 200 femmes se sont présentées pour la consultation. 70 femmes parmi elles ont subi une mammographie instantanément. On a suspecté quelques cas de cancer chez 3 femmes qui n’en était pas au courant. Les Zarzisennes sont des femmes très averties !
Selon les discussions abordées, les zarsisiennes ont exprimé leur besoin des appareils de dépistage, dont le mammographe vu l’étendu de la maladie du cancer dans la région.
C’était une occasion pour apercevoir de près les problèmes de santé de Zarzis, ainsi que la pénurie en médecins spécialistes surtout les gynécologues. Jusqu’à nos jours, il y a des femmes qui accouchent chez elles, d’autres qui meurent en donnant la vie et d’autres qui mettent des bébés mort-nés.
Cette visite est une preuve supplémentaire sur l’état du secteur de la santé en Tunisie. Un secteur qui va de plus en plus mal.

Par Rim OUERGHI


Share This:

Related articles

Leave a Reply

Name (*)

Your full name please.

Email address (*)

Used for gravatar.

Website

Link back if you want.

Your comments (*)